Michelet-Bondy : le compte n'y est pas !

Publié le par Association des résidents Michelet-Bondy

Communiqué de presse


Bondy, le 3 avril 2009. Les résidents du 50 rue Michelet à Bondy et leurs soutiens ont rencontré le 11 mars 2009 le sous-préfet Normand. Après plus d'un an de mobilisation, seuls 29 dossiers de régularisation sur 39 ont reçu une réponse positive. Cette avancée n'a été rendue possible que par la lutte, la mobilisation des habitants et de leurs soutiens.


La lutte doit continuer ! L'ancienne clinique Michelet a été transformée en logements par son propriétaire en toute illégalité. Il loue les chambres à prix d'or et profite de l'insécurité administrative des 39 résidents sans-papiers pour faire pression sur tous. Tous les résidents sont des victimes.


La régularisation des sans-papiers est indispensable pour mettre tous les résidents à l'abri des agissements scandaleux du propriétaire. En refusant de régulariser les 10 derniers dossiers, la préfecture protège un marchand de sommeil.


Tous les résidents de Michelet subissent le même racket à l'habitat : les différences de traitement relèvent de l'arbitraire.


Les résidents resteront mobilisés et solidaires jusqu'à satisfaction complète. Le comité de soutien, regroupant les associations, organisations syndicales et politiques de Bondy et des villes voisines, se battra jusqu'au bout aux côtés des résidents du 50 rue Michelet à Bondy pour obtenir la justice, c'est-à-dire la régularisation de tous les sans-papiers de Michelet-Bondy et un logement digne pour tous.

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article