La lutte continue!

Publié le par Association des résidents Michelet-Bondy

Après plus d'un an de lutte, il reste encore 10 sans-papiers du 50 rue Michelet que la préfecture ne veut pas régulariser. Nous, résidents et soutiens, refusons totalement cette décision inique. Tous les résidents doivent avoir des papiers!

Plus d'un an de lutte, plus de 1500 signatures de la pétition de soutien, 300 lettres de soutien des voisins du 50 rue Michelet: c'est par la mobilisation, la solidarité et la détermination que 29 régularisations ont été arrachées, sur les 39 dossiers déposés. C'est par les mêmes moyens que nous obtiendrons satisfaction pour les 10 derniers Bondynois du 50 rue Michelet maintenus par la préfecture dans l'insécurité administrative, la peur des rafles.

Nous continuerons la lutte jusqu'à ce que tous aient des papiers et un logement digne.

Ces régularisations sont indispensables pour empêcher la pression du propriétaire du 50 rue Michelet sur les habitants. Les agissements de ce marchand de sommeil ne cesseront que si les habitants peuvent se défendre, et pour cela, ils ont besoin de papiers en règle.

Vous pouvez nous aider! Soutenez-nous!
- Continuez à envoyer des lettres de soutien
- Participez aux rassemblements
- Rejoignez le comité de soutien


Publié dans Tracts et articles

Commenter cet article