Lutter et gagner: deux films sur Michelet le 9/10

Publié le par Association des résidents Michelet-Bondy

Projection de 2 courts-métrages le 9 octobre 2014 à 20h
au Cinéma André Malraux à Bondy (25 cours de la République)

Prix libre

Ils étaient plus de 150, victimes d’un marchand de sommeil qui a transformé illégalement l’ancienne clinique du 50 rue Michelet à Bondy en « logements » : plusieurs centaines d’euros par mois pour une chambre de clinique même pas aménagée ; un bâtiment qui ne respecte pas les normes de sécurité. Au départ, une grande partie était sans-papiers ; des proies faciles : bien que travaillant tous et toutes, il leur était quasiment impossible de trouver un logement par les circuits normaux.

Ils se sont organisés. D’abord pour obtenir la régularisation de tous les sans-papiers du 50 rue Michelet. Et ils ont gagné.

Puis pour obtenir un relogement, qui devrait être de droit compte tenu des conditions indécentes dans lesquelles ils sont logés actuellement. Et petit à petit, ils obtiennent de nouveaux logements.

Deux films ont été réalisés sur le 50 rue Michelet par l’Université Populaire Audiovisuelle (UPOPA) [1] : Paroles de sans-papiers (2008) et Bondigne. Des papiers, un toit, la lutte continue à Bondy (2014). Ils racontent plus de 7 ans de lutte des résidents et résidentes et de leurs soutiens, pour les papiers et le logement.

Bondy autrement et le Collectif Alternative libertaire Seine-Saint-Denis, dont des militants et militantes sont impliqués depuis le début de la lutte dans le comité de soutien, vous invitent à découvrir ces deux films et à débattre avec les résidents et résidentes en lutte du 50 rue Michelet, leurs soutiens et des membres de l’UPOPA.

On doit lutter, on peut gagner !
Régularisation de tous les sans-papiers ! Un toit, c’est un droit
!

Lutter et gagner: deux films sur Michelet le 9/10Lutter et gagner: deux films sur Michelet le 9/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article