Un logement décent pour toutes et tous!

Publié le par Association des résidents Michelet-Bondy

Non aux expulsions ! Ras le bol des logements insalubres ! Non aux marchands de sommeil ! Ras le bol des loyers trop chers !

A Aubervillers (5 et 56 rue Gaetan Lamy), à Bondy (clinique Michelet), à Saint Denis (rue Arthur Fontaine) des marchands de sommeil profitent de la précarité des habitants pour s'enrichir, en louant des logements insalubres et petits à des familles, à des loyers délirants. A Saint Denis et Pantin, des familles expulsées campent dans la rue. D'autres habitants sont expulsés de manière isolée, renvoyés à la rue alors que des logements sont vides !

En imposant des loyers exorbitants, dans toute la Seine Saint Denis, les bailleurs privés et les hôteliers s'enrichissent sur le dos des familles de travailleuses et travailleurs, en profitant d'une « crise du logement » (loyers inaccessible, pénurie de logements, inégalité de la répartition des logements sociaux). Cette crise est organisée par les spéculateurs et cautionnée par les pouvoirs publics (que ce soit par leur inaction ou le concours de la force publique donnée aux expulsions).

Les travailleuses et travailleurs les plus précaires, sans papiers, intérimaires, chômeurs, sont quant à eux dans l'impossibilité de trouver un logement décent, délaissés des bailleurs sociaux, obligés à la sur-occupation des logements, au squat dans le logement social ou des immeubles insalubres et dangereux, ou à la merci des marchands de sommeil pour se loger. S'y rajoutent le sur-endettement et l'impossibilité de changer de logement en cas de nécessité.

Cette situation ne peut plus durer !

Nous voulons :

- L'arrêt des expulsions !
- Le relogement des mal-logés et des expulsés dans des logements décents !
- la régularisation des travailleurs et travailleuses sans papiers, pour leur donner les moyens d'échapper aux marchands de sommeil !
- le blocage des loyers et des charges

Réquisitionnons les logements vides, pour reloger les familles expulsées, et pour enrayer la logique spéculative et faire baisser les loyers !

Rassemblement le mercredi 15 octobre
17 heures,
Parvis de la préfecture de Bobigny

Publié dans Tracts et articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article